Groupe Casty's

Bureau d'études expert en maison individuelle à Orchies

Icône réglementations

Étude de votre maison individuelle

Réglementation thermique RT 2012

Réduire vos dépenses énergétiques en respectant la réglementation thermique

Une maison vit et respire, notamment au travers du chauffage, de la climatisation et de l’éclairage. Il est ainsi primordial d’étudier au préalable sa structure et ses matériaux afin de sélectionner des composants adaptés. Pour cela, on vous propose les meilleures solutions pour vous faire économiser de l’énergie et réduire votre budget tout en respectant les normes.

La RT 2012 impose 3 exigences fondamentales

Le Bbio ou le besoin bioclimatique

Des besoins énergétiques limités grâce à une conception réfléchie

Avant de penser à la mise en oeuvre de systèmes énergétiques, il faut d’abord étudier l’espace afin de l’optimiser au maximum en fonction de l’éclairage naturel et de la température ambiante. Ainsi, grâce à une bonne isolation des parois opaques (murs, dalle, toiture…) et un travail d’orientation et de disposition des baies vitrées (fenêtres, portes donnant sur l’extérieur ou sur un local non chauffé…), on peut éviter les déperditions thermiques et favoriser les apports solaires en hiver tout en s’en protégeant en été.

Le Cep ou le coefficient d’énergie primaire

Une maison à basse consommation grâce à des solutions énergétiques

Chauffage, climatisation, éclairage, eau chaude sanitaire… Autant de critères qui rentrent en compte dans notre consommation d’énergie au quotidien. Afin de réduire au maximum ce coefficient, il est préférable de choisir des systèmes de production d’énergie à haut rendement (chauffe-eau thermodynamique, chaudière à micro cogénération…) ou d’opter pour de l’énergie renouvelable (capteurs solaires thermiques, panneaux photovoltaïques…).

Le Tic ou la température intérieure conventionnelle

Un été sans risque de surchauffe grâce à une température optimale

En période de forte chaleur, il faut veiller à limiter la température intérieure afin d’assurer un bon niveau de confort et d’éviter les surchauffes sans qu’il soit nécessaire de climatiser. Pour cela, il est conseillé de limiter l’entrée de chaleur ou de favoriser l’évacuation de cette dernière dans le but de maintenir une température optimale. Différents paramètres rentrent en jeu, comme la disposition des baies vitrées et des fenêtres, ou encore une bonne isolation de votre maison.

Réglementations Castel

Des valeurs maximales pour chaque coefficient

Les exigences à respecter

Pour chaque maison, les coefficients Bbio, Cep et Tic devront être vérifiés par l’intermédiaire d’un calcul issu d’une étude thermique et inférieurs à des valeurs maximales (Bbio max, Cep max et Tic réf) définies en fonction de son lieu géographique (pour tenir compte des différences de climat et de son altitude), de sa surface, des économies de gaz à effet de serre lorsque sont utilisés des systèmes énergétiques faiblement émetteurs de ces gaz (bois, certains réseaux de chaleur…). La carte ci-contre illustre les valeurs de Cep max en kWh EP/(m2.an) à ne pas dépasser.

Carte Cep max réglementations
Consommation énergie primaire réglementations
L’exigence sur la consommation s’exprime en énergie primaire (EP) en kWh EP. Elle comprend l’énergie utilisée par l’occupant dans sa maison c’est-à-dire l’énergie finale (EF) en kWh EF indiquée au compteur ainsi que toutes les pertes dues à sa transformation et à son acheminement.

Les points essentiels qui nécessitent une réelle attention

Le schéma ci-contre illustre quelques principes de conception importants permettant de répondre à l’exigence du Bbio. De nombreux autres principes seront à prendre en compte lors de l’exécution des travaux, notamment veiller à une bonne coordination entre les corps de métier afin de s’assurer du bon traitement des ponts thermiques, de l’absence de fuites d’air ou de la bonne mise en œuvre du système de ventilation.
Principes importants Bbio réglementations

Étancher pour mieux ventiler, est-ce contradictoire ?

En construction